Print header
1 / 6
2 / 6
3 / 6
4 / 6
5 / 6
6 / 6
  • Vie quotidienne > santé

    Les grands chantiers de la santé

    L'ouverture du nouveau pavillon de psychiatrie (novembre 2010), la création de l'Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Jacques-Bonvoisin (novembre 2011), l’extension des Urgences de l’hôpital de Dieppe (août 2012), la nouvelle balnéothérapie (octobre 2012) et le nouveau pavillon de médecine (décembre 2012) montrent à quel point la santé est une préoccupation majeure pour Dieppe.

    Début 2013, les étudiants infirmiers et aide-soignants de l'Ifsi seront dotés de nouveaux locaux. Enfin, la première tranche de la restructuration du Château-Michel est prévue en 2015, et une deuxième en 2017.

    Le plan Hôpital 2012 a prévu de faire de l’îlot Pasteur un grand pôle santé. Un pôle qui va comprendre à terme aussi l’Institut de formation en soins infirmiers (Ifsi), le centre médico-psychologique de pédopsychiatrie sur le site du Château-Michel (livré en mai 2012) ou encore l’Association des insuffisants respiratoires, le Pôle ressources santé et le centre de vaccinations.

    Hopital-Dieppe.jpg

    Ce site pourrait aussi abriter une structure petite enfance à horaires décalés (6h - 22h) pour le personnel hospitalier et d’autres professions à horaires atypiques (les employés du commerce, par exemple).

    Au total, l’hôpital, lieu d’attrait majeur dans une ville, s’est vu doté de 9 millions d’euros pour se moderniser.

  • Vie quotidienne > santé

    Un service pour les vaccinations

    Pour l'entrée à l'école élémentaire, les enfants doivent obligatoirement être vaccinés (sauf contre-indication médicale) par le DT-Polio et contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Les vaccinations contre la variole, la rubéole et la coqueluche ne sont pas obligatoires. A la maternelle, les enfants doivent être immunisés contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite.

    Vaccinations gratuites

    vaccination-2.jpgPour se faire vacciner, la Ville de Dieppe possède un service qui joue de la piqûre pour notre plus grand bien. Au Centre de Vaccination rue Irénée Bourgois, deux lundis par mois, de 17h15 à 19h, un médecin reçoit et vaccine gratuitement tous ceux qui en ont besoin. Il dispose des doses pour les vaccins obligatoires et pour les autres, on peut les acheter et venir avec. Seule la fièvre jaune ne peut pas se faire sur place. En effet, ce vaccin ne peut pas voyager. Il faut donc aller au CHU Charles Nicole à Rouen pour prévenir cette maladie.

    La permanence

    Permanence vaccination le 1er et 3e lundi du mois, au centre de vaccination, rue Irénée Bourgois de 17h15 à 19h.

    Renseignements :
    Bureau d’hygiène de Dieppe
    tél : 02 35 06 62 20

  • Vie quotidienne > santé

    Prévention méningite B14

    De 2003 à 2009, le département de la Seine-Maritime a connu une situation d’hyperendémie, c'est-à-dire un nombre anormalement élevé d'infections invasives à méningocoques (IIM) de sérogroupe B, et plus spécifiquement liée à une souche particulière, B:14:P1.7,16. Ces infections provoquent méningites et septicémies (purpura fulminans) qui peuvent avoir des conséquences graves.La vaccination (MenBvac®) est actuellement le seul moyen efficace pour se protéger de cette souche qui circule encore en Seine-Maritime. Depuis le début de l'année 2012, quatre cas sont survenus chez des jeunes insuffisamment ou non vaccinés et un de ces cas a entrainé le décès.

    Meningite2.jpg

    Nous pouvons tous agir de trois façons : par la vaccination, en sensibilisant nos proches sur la persistance de la méningite et la nécessité de se protéger, en étant vigilant face aux premiers signes de la maladie.

    L'Agence Régionale de Santé de Haute-Normandie recommande vivement la vaccination contre la méningite B14, de tous les enfants âgés de 2 mois à 24 ans qui résident ou qui sont scolarisés ou en mode de garde dans l’un des 14 cantons de la Seine-Maritime : Argueil, Aumale, Blangy-sur-Bresle, Bacqueville-en-Caux, Dieppe-est, Dieppe-ouest, Eu, Envermeu, Forges-les-Eaux, Gournay-en-Bray, Londinières, Longueville-sur-Scie, Neufchâtel-en-Bray et Offranville.

    Il n'est jamais trop tard pour débuter ou compléter une vaccination.

    Pour plus d’informations, consultez les sites infos-meningite.fr et ars.haute-normandie.sante.fr.

  • Vie quotidienne > santé

    Le pôle ressources santé

    Le Pôle Ressources Santé regroupe le Point Relais Documentaire et l’Atelier Santé Ville. Ils s’inscrivent tous les deux dans une démarche d’éducation et de promotion de la santé.

    L’Atelier Santé Ville a pour vocation de participer à l’amélioration de l’état de santé des populations et vise à réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.

    C’est une démarche d’animation territoriale qui a pour objet la coordination des acteurs des quartiers prioritaires de la politique de la ville, dont l’action pourrait avoir des incidences sur les questions de santé (que ce soit le sanitaire, le social, l’éducation, l’insertion, la culture...)

    Ainsi, l’ASV a pour objectif :

    • L’identification des besoins spécifiques des publics en difficulté
    • L’accompagnement méthodologique et le suivi de projets des actions locales de santé (notamment dans le cadre d’appels à projets)
    • La formation des acteurs de proximité

    Si l’ASV n’est pas le premier contact des populations, il relève de sa compétence d’identifier les acteurs qui sur le terrain peuvent apporter des réponses aux habitants.

    • Le point relais documentaire est géré par l’animatrice santé.

    Les Points Relais Documentaire (PRD) constituent les déclinaisons territoriales des Centres de Documentation en Promotion de la Santé régionaux et départementaux animés par l'IREPS Haute et Basse-Normandie. Ils sont implantés au niveau des Réseau Territoriaux de Promotion de la Santé et Atelier Santé Ville sur l'ensemble du territoire Haut-Normand.

    L'action des Points Relais se décline sous deux axes :

    Axe 1 :Une mission documentaire qui comprend :

    • la mise à disposition gratuite de brochures et d'affiches
    •  
    • Organiser des journées découvertes outils (par thématique) : mettre à disposition des acteurs un fond d'outils d'intervention disponibles en prêt.

    Axe 2 :Une mission d'accompagnement méthodologique pour tout acteur qui souhaite mettre en œuvre une démarche de promotion de la santé.

    Les Points Relais Documentaire sont ouverts aux professionnels, étudiants, bénévoles et élus des territoires quel que soit leur champ d'activité (sanitaire, social, médico-social, éducation, culturel...).

     

    Contact                                              
    Pôle Ressources Santé
    2 rue Irénée Bourgois 76200 Dieppe
    Tel : 02 35 82 05 30  

    ASV                                                                                     
    Point Relais Documentaire
    Emilie Garbe
    emilie.garbe@mairie-dieppe.fr                                                                        
    Eloïse Delacroix
    eloise.delacroix@mairie-dieppe.fr

    Adresse postale :
    µMairie de Dieppe - parc Jehan Ango BP 226 - 76200 Dieppe

  • Vie quotidienne > santé

    Des outils de prévention

    Des outils de prévention

    *L.I.KSIR (Les Infos Risk) est un outil pédagogique d'intervention collective qui s'intéresse aux préoccupations de vie des adolescents. La promotion de la santé et de la citoyenneté est au cœur du débat proposé puisqu'il s'agit aussi d'apprendre à s'écouter, à se parler... C'est un moyen pour les adolescents d'être informés sur la santé, sur les lieux ressources, sur la vie et les éventuels risques pris.

    Outil pédagogique crée par le Pôle ressources santé et les partenaires locaux.

    Sac à potes

    Luca-Emmy.jpgC'est une B D (humoristique) qui permet de diffuser des messages vitaux aux jeunes (notamment d'utiliser le préservatif systématiquement et de manière décomplexée), de présenter les différents moyens de contraception disponibles, d'éviter les grossesses non désirées et d'inciter au dépistage. Bonne lecture !

    Outil créé par le groupe IST SIDA de Dieppe, avec l'aide de William Guedin.

    D’autres outils sont disponibles au Pôle Ressources Santé, 2 rue Irénée Bourgois

    - catalogue des outils disponibles au PRS

  • Vie quotidienne > santé

    Les associations autour de la santé

    Les associations qui parlent de santé sont souvent centrées sur une pathologie en particulier. On vient y prendre des renseignements bien sûr mais aussi parler de son cas, confronter son expérience. Le but de ces associations est d’apporter un certain réconfort et de montrer qu’on n’est pas seul. De plus, rares sont les lieux où l’on peut parler librement de la maladie, sans tabou. Ces lieux de paroles sont là pour ça.

    Inser-santé Accompagnement des malades alcooliques
    23, rue Parmentier 76200 Dieppe
    tél : 02 35 40 10 06

    Centre de soins spécifiques aux toxicomanes (CSST)
    tél :02 35 06 19 99

    Alcool ADDICT 76
    Maison J. Prévert - rue Montigny 76200 Dieppe
    tél : 02 35 84 48 95

    Ligue contre le cancer
    19, rue Thiers 76200 Dieppe
    tél : 02 35 40 44 20

    Association pour le don de sang bénévole
    M. Terrier 4, allée des Ormes 76200 Dieppe
    tél : 06 31 09 94 94

    Centre de planification
    5-7, bd Georges Clémenceau 76200 Dieppe
    tél : 02 32 14 58 67

    FMH (Fédération des malades et handicapés)
    8, rue d’Harcourt 76000 Rouen
    tél : 02 35 98 24 65

    NASEP (Nouvelle association française des sclérosés en plaque
    9, allée des Vanneaux, 76370 Neuville les Dieppe.
    tél : 02 35 84 78 21

    FNATH (Fédération nationale des accidentés de la vie)
    Maison des associations, 14 rue Notre Dame 76200 Dieppe
    tél : 02 35 82 08 42