Print header
1 / 10
2 / 10
3 / 10
4 / 10
5 / 10
6 / 10
7 / 10
8 / 10
9 / 10
10 / 10
  • Vie quotidienne > environnement

    Collecte et traitement des déchets

    Précédemment gérés par la Ville de Dieppe, la collecte et le traitement des déchets sont assurés par Dieppe-Maritime depuis le 1er janvier 2012, date du transfert de la compétence “Déchets ménagers et assimilés” à l’Agglo.

    Aucun changement dans l’organisation de la collecte n’est toutefois à signaler. Copier-coller du fonctionnement antérieur, les tournées, les jours de ramassage, les modes de collecte restent les mêmes.

    Outre l’enlèvement des ordures ménagères, des emballages propres et secs, des déchets verts, des encombrants et du verre, la déchetterie reste accessible gratuitement aux Dieppois pour tout dépôt, y compris celui de matériaux spécifiques.

    Les déchets des Dieppois valorisés

    Comme c’est le cas depuis le 30 juin 2011 - et la fermeture de l’Usine d’incinération des ordures ménagères de Dieppe (UIOM), sous-exploitée et coûteuse - les déchets produits par les Dieppois sont valorisés par le Smédar (Syndicat mixte d’élimination des déchets de l’arrondissement de Rouen). Contractualisée pour dix ans au 1er janvier 2012, cette décision a permis de réduire sensiblement le coût d’incinération de la tonne d’ordures ménagères : de 153,05 à 89 euros HT. Soit une économie annuelle de plus de 900 000 euros TTC !

    Alors que de coûteuses mises aux normes de l’UIOM étaient à prévoir, les coûts de traitement des déchets des ménages dieppois pourraient encore diminuer si le volume et la qualité du tri des déchets progressent. Un nouveau défi, économique et durable, est donc fixé. Sur le plan environnemental, ce pari sur l’avenir viendrait améliorer les gains réalisés grâce aux performances du Smédar et surtout grâce à la valorisation énergétique opérée sur le site basé au Grand-Quevilly.

    Pour tout renseignement concernant la collecte des déchets, l’attribution, la réparation ou l’échange de conteneurs à ordures… contactez le service Déchets de l’Agglo au 02 35 06 61 64 ou envoyer un courriel à dechets1@agglodieppe-maritime.com

     

  • Vie quotidienne > environnement

    Déchets collectés et traités séparément

    C'est désormais l'Agglo Dieppe-Maritime qui gère la collecte et le traitement des déchets. En voici les grands principes par nature de déchets. Pour plus de précision, consultez le site de l'Agglo Dieppe-Maritime.

    De manière générale, les déchets ménagers sont ramassés deux fois par semaine. Hormis en centre ville où ils sont collectés tous les jours (deux fois par jour dans l’hyper centre) et pour certains secteurs pavillonnaires où ils sont collectés une fois par semaine.

    La collecte sélective des emballages, via les conteneurs de couleur jaune, s’effectue une fois par semaine en habitat individuel. En habitat collectif, le tri sélectif des déchets s’effectue en apport volontaire dans des colonnes installées à proximité des logements. A noter que les locataires des immeubles sont de plus en plus nombreux à adopter le tri des déchets grâce à la mise en place de points d'apport volontaire enterrés dans le cadre des travaux de résidentialisation de l'Anru.

    Les déchets verts sont collectés toutes les semaines de mars à novembre.

    La récupération du verre s’effectue en apport volontaire. Soixante-dix colonnes à verre sont disséminées dans toute la ville (voir leur localisation).

    Pour les encombrants, un service d'enlèvement sur rendez-vous est en place.

  • Vie quotidienne > environnement

    Le ramassage des encombrants

    encombrant-corentin.jpg

    L'enlèvement des encombrants s’effectue sur rendez-vous en appelant le 02 35 06 61 64 ou par courriel à encombrants@agglodieppe-maritime.com.

    Avant d’appeler le service Collecte des déchets pour faire enlever vos encombrants, pensez à donner une seconde vie à vos meubles, canapés et objets divers encore en état en vous rapprochant d’associations caritatives. De même, lors du remplacement de vos appareils électroménagers, privilégiez leur reprise par les points de vente qui sont tenus par la législation de vous débarrasser de votre ancien matériel.

    Parallèlement à ce service, la déchetterie reste accessible pour y déposer directement vos déchets. Attention, les contrevenants qui ne respecteraient pas scrupuleusement le règlement (déchets non autorisés ou mal présentés, dépôt sur la voie publique en dehors des jours de passage) s’exposent à des sanctions.

    Acceptés/refusés

    Sont considérés comme encombrants : épaves de vélos, matelas, sommiers, canapés, téléviseurs, vieux mobilier…

    Ne sont pas considérés comme encombrants : les déchets verts, les gravats, les déchets toxiques (produits chimiques, peinture, huile de vidange…), l’amiante (dépôt à la déchetterie sur rendez-vous). Ces déchets sont à déposer en déchetterie.

    Renseignements :
    Service déchets
    chemin de la rivière - 76200 Dieppe
    tél : 02.35.06.61.64 - encombrants@agglodieppe-maritime.com

  • Vie quotidienne > environnement

    Une déchetterie modernisée pour le tri

    Des travaux de modernisation de la déchetterie, réalisés en 2008, ont permis une diversification de la nature des déchets acceptés. De fait, la déchetterie accueille les déchets ménagers spéciaux (DMS : vernis, peintures, colles, solvants...) et les déchets contenant de l'amiante (uniquement sur rendez-vous). Les aménagements réalisés permettent également de trier séparément les déchets d'équipements électriques et électroniques (D3E), le bois, les métaux, les lampes…

    D'autre part, la déchetterie, initialement réservée aux Dieppois, est désormais accessible aux habitants de dix communes de la Communauté d'agglomération Dieppe-Maritime : Ancourt, Arques la Bataille, Colmesnil-Manneville, Grèges, Sauqueville, Offranville, Rouxmesnil-Bouteilles, Saint Aubin/Scie, Martigny, Martin-Eglise.

    L'accès à la déchetterie

    dechetterie.gifL'accès à la déchetterie se fait par le chemin de la Rivière (Rouxmesnil-Bouteilles) situé entre le magasin Intermarché et l'Arques.

    Les utilisateurs de la déchetterie doivent se munir d'une carte d'accès magnétique, délivrée au Centre technique municipal, quai du Tonkin, ou dans les mairies annexes, sur présentation d'un justificatif de domicile. L'accès est gratuit pour les Dieppois (particuliers) dans la limite de 12 passages par année civile et de 3 m3 cubes par passage. Au delà, les apports sont facturés. Les artisans peuvent également accéder à la déchetterie : les apports sont facturés 13,72 €/m3 dès le premier passage. L'accès à la déchetterie est limité aux véhicules de poids total en charge de 5 tonnes maximum (sauf véhicules municipaux).

    Les déchets amiantés

    Vos déchets amiantés doivent être déposés à la déchetterie municipale. Mais attention, l’accueil de ces déchets dangereux pour la santé nécessite des dispositions particulières et s’effectue par conséquent uniquement sur rendez-vous le samedi de 13h à 14h. Il vous faut donc téléphoner au préalable au 06 20 91 50 11.

    Horaires d'ouverture

    La déchetterie est ouverte du lundi au samedi :
    • en hiver : de 8h30 à 11h45 et de 14h à 17h45
    • en été du 15/06 au 15/09 : de 8h30 à 11h45 et de 14h à 18h45.

  • Vie quotidienne > environnement

    Collecte des déchets verts

    Depuis 2010, la période de collecte des déchets verts est allongée de mars à novembre. La nouvelle organisation du calendrier a pour but de répondre aux demandes formulées par les habitants lors des réunions publiques sur le thème des déchets.

    ramassage-dechets-verts.jpg

    Quelques consignes à respecter
    • privilégier le compostage individuel et l’usage des conteneurs à déchets verts
    • sortir 4 sacs maximum par collecte et ne pas les surcharger
    • ne pas utiliser d’autres sacs que ceux distribués par la Ville et l'Agglo
    • les déchets verts peuvent être présentés en fagots de 80 cm de longueur maximum, d’un poids raisonnable et ficelés par un lien en matière naturelle
    • les sacs à déchets verts sont à retirer au Centre technique municipal (quai du Tonkin) ou auprès du service Déchets (chemin de la Rivière) sur présentation d’un justificatif de domicile
    • les déchets verts peuvent être déposés directement à la déchetterie.

  • Vie quotidienne > environnement

    Les horaires de tonte

    tonte.jpg

    De manière à respecter la tranquillité du voisinage, les travaux de bricolage et ou de jardinage réalisés par les particuliers et les professionnels à l’aide d’appareils tels que tondeuses à gazon, tronçonneuses, perceuses, etc., sont régis par un arrêté préfectoral en date du 4 janvier 2000, qui limite l'utilisation de ces appareils aux plages horaires suivantes :
    • les jours ouvrables de 8h30 à 12h et de 14h30 à 20h
    • les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h
    • les dimanches et jours fériés de 10h à 12h.

  • Vie quotidienne > environnement

    Nos amis les chiens...

    Les maîtres indisciplinés à l’index

    Malgré les efforts déployés, l’image de la ville demeure ternie par des trottoirs souillés de déjections canines. Aussi la Municipalité a-t-elle décidé de lancer une nouvelle offensive, en mettant les propriétaires de chien indélicats à l’index.

    Les policiers municipaux ont reçu pour consigne d’appliquer  strictement l'arrêté municipal de 1984, qui stipule : « Il est interdit de polluer les rues, les promenades, les endroits publics, les parties communes des immeubles par des déjections, quelles qu'elles soient. Les déjections des animaux sont seulement tolérées dans les caniveaux des rues qui en possèdent et sont interdites notamment dans les voies piétonnes, ainsi que sur les pelouses de la plage. L’accès des aires de jeux et des bacs à sable est interdit aux animaux, même tenus en laisse. Sur l’ensemble de la plage, les chiens seront obligatoirement tenus en laisse ».

    Les chiens indésirables sur les pelouses de la plage

    chiens-poteau.jpgLa présence des chiens sur les pelouses de la plage est maintenant formellement interdite. Seul l’accès à la pelouse Est, entre les traverses se trouvant face à la rue de la Rade et à la rue Houard, où leurs déjections doivent être ramassées, leur est autorisé. L'objectif de cette mesure étant de permettre aux promeneurs de profiter pleinement et en toute quiétude de ce magnifique espace de verdure.

    Concernant la présence des chiens sur la plage, elle est autorisée à condition qu'ils soient tenus en laisse et que leurs déjections soient ramassées immédiatement par les propriétaires. Elle est par contre interdite du 15 juin au 15 septembre dans la zone comprenant le cordon de galets et l'avant-plage sableuse.

    Une amende de 11 €

    D’abord invités au dialogue, les policiers municipaux pourront ensuite verbaliser les récidivistes. Les maîtres indélicats, habitués à laisser leurs compagnons à quatre pattes déféquer sur la voie publique puis à poursuivre leur chemin sans ramasser les excréments, s’exposent donc à une amende de 11€.

    Cette répression financière s’inscrit dans le cadre d’une politique d’amélioration de la qualité de vie à Dieppe.

    Une signalétique renforcée

    Au total, soixante-quinze panneaux supplémentaires ont été installés en centre ville, sur le front de mer et dans les squares afin de rappeler selon les cas l’interdiction d’accès des chiens dans ces lieux ou la tenue en laisse obligatoire.

    Sacs à déjection canine

    Des sacs à déjection canine sont mis à disposition gratuitement par la Ville dans les structures municipales (mairies, service Communication - 24 rue des Maillots, Police municipale - rue du Boeuf, au Centre technique municipal - quai du Tonkin... ). le flyer de la campagne

  • Vie quotidienne > environnement

    Collecte des piles usagées

    piles.jpgDans le but d'améliorer les possibilités offertes aux Dieppois pour l'élimination de leurs déchets, la Ville de Dieppe à mis en place une collecte des piles et accumulateurs usagés. Pour cela, elle a signé un contrat avec une société éco-organisme qui prend en charge la collecte, le tri et le recyclage des piles et accumulateurs en fin de vie.

    Les modalités de collecte

    Des bacs de comptoir Batribox ont été mis en place dans les lieux municipaux :
    • Hôtel de Ville
    • mairie de Neuville-lès-Dieppe
    • mairie annexe du Val Druel
    • mairie annexe Jacques Prévert
    • pôle Camille Claudel
    • maison de quartier du Pollet
    • pôle le Drakkar
    • pôle La Fontaine
    • centre technique municipal
    • service Communication
    • déchetterie

    Les bacs sont destinés à recevoir les piles et batteries de la vie courante : électroménager, électronique, informatique, outillage éléctroportatif, téléphonie, jouets...

    Ils sont vidés une fois par mois et leur contenu est acheminé jusqu'au service Propreté urbaine, pour être ensuite orienté vers les différentes filières de recyclage.

    Du fait des innombrables appareils mobiles de notre quotidien (téléphones portables, appareils photos, jouets, baladeurs...) le nombre de piles et batteries vendues continue de croître, et le nombre de produits usagés augmente dans les mêmes proportions.

    Aujourd'hui, deux piles sur trois finissent encore à la poubelle. Celles-ci sont incinérées. Les métaux lourds (mercure, plomb...) contenus dans ces produits produisent un gaz extrèmement toxique, composé de dioxines qui, répandu dans l'atmosphère, pollue l'air. Les métaux lourds se retrouvent également dans les cendres et déchets de la combustion et peuvent polluer le sol et les nappes phréatiques.

    Le recyclage des piles et batteries usagées permet donc de réduire le risque environnemental, de récupérer 50 à 70% des matières qu'elles contiennent (zinc, manganèse, nickel, cadmium, fer, cobalt, plomb...) et de fabriquer de nouveaux objets sans avoir recours aux réserves naturelles.

    Ainsi, faire le bon geste, c'est ne plus jeter les piles et batteries à la poubelle mais les rapporter dans un point de collecte Batribox.

    Renseignements :
    Service collecte
    chemin de la rivière - 76200 Dieppe
    tél : 02.35.06.61.64

  • Vie quotidienne > environnement

    Lutter contre la prolifération des goélands

    Chaque année depuis 2005 la Ville de Dieppe organise une campagne de stérilisation des oeufs de goélands argentés. Le goéland argenté niche en colonies pouvant varier de plusieurs dizaines à quelques milliers de couples.

    S’il a naturellement sa place dans notre environnement, l’objectif est néanmoins d’en éviter la prolifération en milieu urbain, réduisant ainsi les nuisances et dégâts occasionnés (bruit, salissure des véhicules et des bâtiments…).

    La stérilisation des œufs de goélands est contrôlée par le ministère de l’Écologie et du Développement durable, avec l’aide du G.O.N (Groupe Ornithologique Normand).

    Ces interventions consistent à stériliser les œufs en les badigeonnant d’un mélange de formol et d’huile pour les empêcher d’éclore. Les oiseaux continuent ainsi de couver leurs œufs et n’en pondent pas de nouveaux.

    Pour éviter la prolifération des goélands

    Quelques réflexes à adopter toute l’année :

    Ne nourrissez pas les oiseaux. Tout comme les pigeons ou d’autres oiseaux sauvages, les goélands s’habituent rapidement à l’homme dès lors qu’on leur donne à manger. Ils risquent ainsi de faire leur nid à proximité du lieu où ils sont nourris.

    Sortez vos déchets dans des sacs et conteneurs fermés, uniquement les jours de collecte.

    Les goélands sont attirés par les ordures ménagères et n’hésitent pas à venir se nourrir. Il s’agit aussi de préserver un cadre de vie agréable pour tous.

    Maintenez vos toits et terrasses propres.

    Les goélands utilisent les matériaux trouvés sur place pour construire leur nid. Le nettoyage doit se faire dès le début de l’hiver, lorsque les couples se forment et repèrent l’endroit où ils vont nicher (La ponte dure 4 à 5 jours et s’effectue début mai. Les naissances ont lieu à la fin du mois).

    Propriétaires et bailleurs

    nid-goelands.jpgPour être efficace, cette campagne nécessite la mobilisation de tous, aussi nous vous remercions de bien vouloir :

    Pour le traitement des oeufs présents, contacter un couvreur afin d’éviter leur prolifération.

    Laisser les oeufs intacts et en place. Le goéland peut pondre jusqu’à trois fois si son oeuf est détruit ou déplacé.

    Vous êtes locataires

    Signaler les nids mais ne pas les détruire. Le goéland le reconstruira plus loin, dans un endroit moins accessible, rendant les interventions difficiles. La Ville de Dieppe intervient sur les toits et terrasses du patrimoine public lui appartenant.

    Différentes sortes de goélands

    goeland_marin.jpgGoéland argenté : Le dessus des ailes est gris avec la pointe noir et blanc.

    Goéland brun : Le dessus des ailes est gris foncé. Les pattes des adultes sont jaune orangé.

    Goéland marin : Plus grand que les deux autres espèces. Le dessus des ailes est noir et les pattes de couleur “chair pâle”.

    Pour tout renseignement, contactez-le

    Service d’hygiène de la Ville de Dieppe
    Tél : 02 35 06 62 20
    du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et 13h30 à 17h

  • Vie quotidienne > environnement

    Des panneaux d'expression libre pour vos affichages

    De nouveaux panneaux d'affichage “expression libre” ont été installés à Dieppe. Dorénavant, ils sont entretenus mensuellement par la société JC Decaux. Ces panneaux, capables d'accueillir des affiches de 85 cm x 180 cm, sont à mis à disposition de tous gratuitement. Dans le souci de préserver la qualité de l'environnement de la ville, il est rappelé que tout affichage est formellement interdit en dehors de ces espaces et notamment sur les plantations, sur le mobilier urbain (poteaux de transport, de distribution électrique et de télécommunications...), sur les installations d'éclairage public, sur les équipements publics de circulation routière (poteaux de feux tricolores, panneaux de signalisation...)…

    15-Actu Expression Libre.JPG

    Voir le plan et la liste des vingt-sept emplacements répertoriés par quartier.