Print-header
1 / 6
2 / 6
3 / 6
4 / 6
5 / 6
6 / 6
  • Mini-sites > Conservatoire St Saëns > le conservatoire

    Dieppe, école des arts

    Depuis plus de 20 ans, le conservatoire Camille Saint-Saëns forme des artistes en devenir. D’abord réservé aux musiciens, il s’est peu à peu diversifié en incorporant la danse en 1997, puis le théâtre en 2006. Ainsi chaque année, plus de 1100 élèves font leurs gammes, apprennent la comédie, ou tentent leurs premiers entrechats au 63 rue de la Barre.

    Le conservatoire de Dieppe est reconnu par le ministère de la Culture et jouit du titre de Conservatoire à rayonnement départemental (CRD). Ce "label" garantit bien sûr une grande qualité d’enseignement et confère le droit de délivrer le diplôme d’enseignement musical (DEM), un sésame pour tous les musiciens.

    Conservatoire-sortie.jpg Il y en a pour tous les goûts. En plus du cursus traditionnel, des ateliers proposent également des cours de hip hop ou de jazz. De même, le conservatoire ne délaisse pas les musiques actuelles. Il ouvre aussi ses portes à la pratique amateur, à tous ceux débutant ou confirmé qui voudraient se lancer dans la danse, la comédie ou la musique.

    Le conservatoire ne reste pas capitonné dans ses murs. Messager de l’art, il est aussi nomade. Depuis 1999 le plan "musique et danse à l’école" permet à tous les enfants de s’initier au chant et à la danse participant ainsi à l’éveil des sens.

    Nul doute que Camille Saint-Saëns, qui a vécu à Dieppe à partir de 1890, ne serait pas peu fier de cet état d’esprit. Lui-même grand voyageur, il a arpenté le monde entier ses partitions en poche et sa baguette en main

  • Mini-sites > Conservatoire St Saëns > le conservatoire

    Vingt ans de musique

    logo-CRD.jpgEn juin 1988, cinq collectivités (Dieppe, le SIADE d’Envermeu, le Syndicat de collège d’Auffay, la commune d’Arques-la-Bataille et celle de Rouxmesnil-Bouteilles) regroupant 48 communes fédéraient pour former le Syndicat pour le Développement de l’Enseignement Musical en Pays Dieppois (SYDEMPAD).

    Leur but : créer un ambitieux pôle de musique dans la région dieppoise, faire de la petite école de musique municipale fondée en 1936 un centre de formation incontournable. Le Conservatoire Camille Saint-Saëns était né. Lors de sa première année, il formait déjà 987 élèves.

    cordes.jpg

    A sa fondation, le conservatoire ne s’occupait que de musique. La danse a fait son entrée en 1997 et le théâtre en 2006. L’extension territoriale du syndicat a été progressive jusqu’à l’explosion due au succès du Plan Musique à l’école, à la rentrée scolaire de 1999 qui a généré l’adhésion de nouvelles communes (Hautôt-sur-Mer, Longueville-sur-Scie…). Depuis, son expansion géographique n’a jamais cessé si bien qu’à présent 86 communes font partie de ce syndicat. Au total le territoire du conservatoire englobe plus de 82 000 habitants et s’étend sur 36 km au sud et sur 17 km au Nord-Est de la capitale.

    Si la majorité des cours des enseignements artistiques spécialisés ont lieu à Dieppe, il existe 3 antennes sur le territoire, qui garantissent un enseignement de proximité : Tôtes, Envermeu et Longueville-sur-Scie. Depuis 2006-2007 et la mise en place d’une restructuration de l’enseignement dans ces quatre antennes grâce à la prise en charge de la formation musicale par des intervenants en milieu scolaire, on note une forte croissance des effectifs en secteur rural, plus précisément sur l’antenne de Tôtes.

    Depuis le 1er janvier 2012, la Communauté d’agglomération Dieppe-Maritime a déclaré d’intérêt communautaire les enseignements artistiques, se substituant ainsi à ses 8 communes auparavant membres du Sydempad, dont Dieppe.

  • Mini-sites > Conservatoire St Saëns > le conservatoire

    Les partenaires du conservatoire

    Le Conservatoire Camille Saint-Saëns travaille très étroitement avec l’Education nationale, non seulement dans le cadre de Musique à l’école mais aussi avec des collèges ou lycées, proposant des concerts-éducatifs, des présentations d’instruments dans les classes ou encore des animations et des créations.

    Il est aussi un partenaire essentiel de la vie culturelle et sociale locale : il contribue à la réduction des inégalités sociales en favorisant l’accès aux pratiques culturelles. Grâce à des actions de sensibilisation le conservatoire vient également à la rencontre de publics marginalisés (personnes handicapées, âgées,…).

    Il propose – ou participe à – des projets en collaboration avec les structures d’enseignement, d’animation et de diffusion :

     La Grande Fabrique studio de création musicale soutenu par le Conseil Régional de Haute-Normandie, le Département de la Seine Maritime, la DRAC de Haute-Normandie, l'Agence Nationale de la Recherche et la Ville de Dieppe.

     Dieppe Scène Nationale (musique, danse et théâtre) pour une éducation du public, des master-classes, rencontres d'artistes, stages, ou actions de sensibilisation...

     L'Académie Bach, dans le cadre du Centre Parizot (éducation du public, rencontre avec des artistes, master classes, concerts…)

     Le Conservatoire de Rouen, les Conservatoires de Caux-Vallée de Seine, de Grand et Petit Couronne et celui de la Côte d'Albâtre pour une mutualisation des enseignements dans le cadre du CEPI (cycle d'enseignement professionnel initial dans les conservatoires).

     Le Château-Musée, la Médiathèque Jean Renoir et Dieppe Ville d’Art et d’Histoire, notamment pour la programmation d’Une heure/une œuvre.

     La Maison de la Poésie de Haute-Normandie, dans le cadre du Printemps des Poètes.

     Le Festival Automne en Normandie, pour l’accueil de spectacles, de concerts-animations à destination des scolaires, de master classes.

     L’Opéra de Rouen, dans le cadre du Centre Parizot et dans le cadre d'une éducation du public.

     L’association Espace Musical, pour la mise à la disposition des élèves d’instruments de haute lutherie.

     L’Aregos, pour la mise à disposition de l'orgue de Saint-Jacques.

     La Communauté d’agglomération Dieppe-Maritime pour des actions de diffusion.

    De plus, le Conservatoire assure la diffusion des productions liées à ses activités pédagogiques et accueille des artistes ou ensembles professionnels dans le cadre de sa saison artistique. Il noue également des partenariats internationaux avec le Québec (enregistrement des deux disques avec l’ensemble Terra Nova, avec l’Acadie, et avec la Grande-Bretagne (East Sussex Academy of Music, Brighton Singers, Brighton Youth Orchestra, ...)

  • Mini-sites > Conservatoire St Saëns > le conservatoire

    L'équipe de direction

    Directeur : Fabrice Brunaud

    Gestion administrative : Anne-Marie Devillers

    Conseiller aux études : Philippe Picard

    Assistante de direction, communication et action culturelle : Brigitte Damamme

    Assistante de communication : Aurélie Giraud

    Responsable scolarité : Christelle Provins

    Responsable administrative : Odile Blanc

    Documentation : Frédéric Rabelle

    Régie-entretien : Yann Sénécal, Benoit Héricotte, Morgan Langlois

    Agent de surveillance : Frédéric Rabelle

    Agent d'accueil : Frédéric Rabelle, Mélanie Bibault, Noémie Truant

    Agent de nettoyage : Maryse Soudée, Joëlle Lasgi, Danielle Ridel

  • Mini-sites > Conservatoire St Saëns > le conservatoire

    Horaires, tarifs et contact

    horaire d'accueil

    • lun : 9h30 - 19h30
    • mar : 8h30 - 19h30
    • mer : 8h30 - 19h30
    • jeu : 8h30 - 19h30
    • ven : 10h - 19h30
    • sam : 9h - 12h30 / 14h - 17h

    Tarifs

    Le conservatoire Camille Saint-Saëns (conservatoire à rayonnement départemental) est administré par un syndicat mixte, le Sydempad, qui regroupe 86 collectivités adhérentes. En plus du plan “Musique à l’école” proposant des interventions hebdomadaires dans les écoles primaires de son territoire, il dispense des cours de musique, de danse et de théâtre. Organisés en cursus diplômant ou en ateliers, les différents enseignements s’articulent autour de pratiques collectives. Les tarifs sont votés par les différentes collectivités. La Communauté d’Agglomération Dieppe-Maritime a fait le choix de mettre en place, à partir de la rentrée de septembre 2012, le même système tarifaire basé sur le quotient familial pour tous les habitants de l’Agglomération. Le calcul du quotient familial et du montant annuel de la cotisation s’effectue en remplissant un formulaire de calcul du quotient familial disponible à l’accueil du Conservatoire et en y joignant les pièces justificatives demandées, notamment une copie du dernier avis d’imposition

    Tarifs 2012-2013

    Contact

    Conservatoire Camille Saint-Saëns
    Conservatoire à Rayonnement Départemental
    Musique - Danse – Théâtre
    63, rue de la Barre
    76200 Dieppe
    Tél : 02 32 14 44 50
    crd.dieppe@orange.fr

  • Mini-sites > Conservatoire St Saëns > le conservatoire

    Quelques règles à respecter…

     Droits d’inscription

    Les droits d’inscription pour le compte du Sydempad ou de la ville de Dieppe sont indivisibles et sont dus pour l’année en cours (droits annuels) ou pour le trimestre en cours (droits trimestriels).

    Toute année ou trimestre commencé entraîne donc le règlement de l’intégralité des droits (sauf désistement avant le 15 octobre de l’année scolaire).

    Toute inscription en cours d’année entraîne le règlement de l’intégralité des droits d’inscription (droits annuels), ou du trimestre en cours (droits trimestriels).

    Location d’instrument

    La mise à disposition d’instrument est accordé pour l’année scolaire. En cas d’abandon de l’élève en cours d’année, l’instrument devra être rendu aussitôt à l’école.

    En cas de détérioration ou de vol, le remplacement ou la réparation de l’instrument reste à la charge de l’emprunteur. Nous vous conseillons vivement de vous mettre en rapport avec votre assureur.

    Abandon en cours d’annee

    Tout abandon en cours d’année devra être notifié par écrit auprès de Madame la Directrice du Conservatoire. La date d’effet de l’abandon sera celle de la réception du courrier.

     Assiduité, absences

    Chaque élève s’engage à assister régulièrement aux cours, aux répétitions, aux manifestations du conservatoire, aux examens et à une sortie par an organisée par l’un des professeurs.

    En cas d’absence de l’élève, le secrétariat de l’école sera informé dans les meilleurs délais, par écrit ou par téléphone. Dans tous les cas un mot d’excuse sera remis au professeur lors du cours suivant.

    Un manque d’assiduité notoire pourra conduire à la radiation de l’élève.

    Liaison parents-conservatoire

    La direction ainsi que l’administration de l’établissement sont à votre disposition pour évoquer avec vous toutes formes de problèmes que vous pourrez rencontrer au cours de l’année scolaire. Les professeurs vous recevront sur rendez-vous ainsi qu’à la fin de chaque audition de classe.

    Prise en charge de l’élève

    Les parents devront s’assurer au début de chaque cours, particulièrement pour ceux dispensés dans les antennes rurales, de la prise en charge de leur enfant par le professeur. En effet, en cas d’absence de celui-ci, l’administration de l’école n’a pas toujours le moyen de prévenir les parents pour leur éviter le déplacement. Aucune structure d’accueil ne peut être mise en place par l’école dans ses antennes, ce qui peut conduire à laisser l’enfant sans surveillance jusqu’au retour de ses parents.