Print-header
1 / 4
2 / 4
3 / 4
4 / 4
  • Mini-sites > Musée de Dieppe > découvrir le Musée de Dieppe

    Un site historique

    Situé sur la falaise, le château domine la ville et la mer et offre un point de vue exceptionnel sur le front de mer. Ce château construit à partir d'un donjon a été bâti du XIVe au XVIIIe siècle.

    chateau-musee-ville.jpgC’est aujourd’hui l'un des plus beaux témoins des fortifications côtières de la Manche. Constitué de grès et de silex, ce château-fort avec pont-levis, meurtrières, créneaux et merlons possède tous les attributs d'un château médiéval qui se respecte. Relié aux fortifications qui encerclaient la ville, il était destiné au départ à surveiller le littoral, la perfide Albion notamment n’étant pas bien loin.

    Au fil des siècles il change d'affectation : à partir du XVe il devient la résidence des gouverneurs qui représentaient l'autorité royale, au XVIIIe une caserne à partir dans laquelle Chateaubriand fut en garnison et pendant la Révolution il fait office de prison...

    Il est abandonné par l'armée en 1898 et se pacifie définitivement en 1923 en devenant musée où sont conservées les collections municipales. Les œuvres sont aujourd’hui exposées sous l’œil bienveillant de leur conservateur, Pierre Ickowicz.

    chateau-musee2011.jpg

  • Mini-sites > Musée de Dieppe > découvrir le Musée de Dieppe

    Une collection unique

    Véritable mémoire maritime de la ville, le Musée de Dieppe abrite aujourd'hui une magnifique collection d'ivoires, une autre consacrée à la marine et diverses œuvres du XVIe siècle à nos jours. Durant plusieurs siècles, Dieppe fut un important port de commerce, lieu de départ vers les terres lointaines d'Afrique et d'Asie. Une intense activité ivoirière se développa alors dans la ville à partir du XVIe siècle.

    la-dauphine.jpgAu fil des salles et des vitrines, vous pourrez admirer de magnifiques objets en ivoire : maquettes de bateaux entièrement en ivoire (de la coque jusqu'aux cordages), cadrans à boussoles du XVIIe siècle, objets religieux, râpes à tabac ou encore éventails, peignes et carnets de bal... sont l’héritage de l’importation des siècles passés

    ivoire-dieppe.jpgLa reconstitution d'un atelier d'ivoirier permet également de montrer les outils et les techniques utilisés pour façonner ce précieux matériaux. Par ailleurs, les premières salles du musée sont consacrées à la marine : portulans, maquettes et peintures de diverses écoles liées à la mer permettent de s’imaginer comment "nos ancêtres les Dieppois" naviguaient.

    La collection de peintures représente l'univers marin à travers le regard des peintres des écoles du Nord (Beuckelaer, Salomon Ruysdael ou Pieter Boel), française et italienne (Oudry, Recco) des XVIIe et XVIIIe siècles. Parmi cet ensemble, les paysages dieppois du XIXe siècle tiennent une large place rappelant les nombreux artistes tels Isabey, Renoir, Pissarro, Jacques-Emile Blanche venus à Dieppe pendant la glorieuse période des années 1870-1915, où le monde culturel de France et d'Angleterre se retrouvait chaque été entre la ville, la plage et le Casino.

    Gsell-chateau.jpgUne salle évoque aussi le souvenir du compositeur Camille Saint-Saëns (1835-1921) qui habita Dieppe à partir de 1890. Son premier piano dont il fit don au musée y est installé. Le musée s'est également tourné vers les œuvres du XXe siècle (Dufy, Van Dongen, Lotiron...) et une salle a été spécialement conçue pour exposer une collection de plus de cent estampes de Georges Braque (1882-1963).

    Un site exceptionnel avec vue sur la mer où les tableaux représentant la mer regardent la Manche, une collection d'une grande diversité, autant d'atouts pour réunir les amateurs d’art autant que les curieux. Bienvenue au Château-Musée de Dieppe.

    • la collection du Musée de Dieppe sur le site des musées de Haute-Normandie

    • Annick Colette, dernière ivoirière dieppoise nous ouvre les portes de son atelier afin d'assister à la naissance d'une pièce en ivoire : le polletais.

  • Mini-sites > Musée de Dieppe > découvrir le Musée de Dieppe

    expositions temporaires et animations

    Exposition : BATEAUX DE DIEPPE ET D'AILLEURS

    Du 17 octobre 2015 au 14 mars 2016

    musee-de-dieppe-expo-bateaux.jpgLe musée de Dieppe présentera à l'automne 2015 et pendant tout l'hiver une cinquantaine de maquettes de navires et dioramas, reflets de la riche histoire maritime de la ville, de son port et de ses marins.

    À l'image de sa collection encyclopédique d'art et d'histoire, elle illustre les domaines aussi variés que les voyages des grandes découvertes, la grande aventure de la marine royale des vaisseaux de guerre du 17e au 19e s., mais aussi la pêche régionale, nationale ou extra-européenne. Des modèles originaux du Sri-Lanka, de la Terre-de-feu, du Canada et du Groenland accompagnent ceux des chalutiers de la Manche, ou les grands voiliers de commerce qui transportaient le pétrole ou le nickel depuis les océans lointains.

    La Dauphine est la nef qui emporta le marin italien Verazzano en 1524 vers les côtes d'Amérique du Nord, à la découverte du site de la la Nouvelle-Angoulême (la future New-York) et de l'Acadie.

    Le Beaumont, navire de la Compagnie des Indes est la plus grande (2,93 m) et la plus ancienne maquette de la collection (18e s .)

    Muséographie :

    Les maquettes occuperont toutes les salles du musée, et seront présentées aux côtés de collections maritimes permettant la contextualisation des maquettes : peintures, dessins, gravures, objets de marines touchant à la construction navale, à la pratique de la navigation et à la science nautique, peintures, photographies, etc. (hors catalogue).

    Les maquettes trouveront ainsi des sources d'illustration ou de commentaires, qui pourront servir de support à des animations dans le cadre d'une démarche collaborative et des instances de démocratie participative développées par la Ville de Dieppe.

    Événement :

    L'exposition sera également marquée par le retour au musée des deux plus grandes maquettes de bateau de la collection : le Beaumont (maquette de chantier 18e s.) et le Ville de Paris (vaisseau de 1er rang début 19e s.) après leurs retours respectifs de Lorient (Musée de la compagnie des Indes) et de Guiry-en-Vexin) Musée archéologique du Val-d'Oise). Elles qui rejoindront la grande salle de Marine inaugurée en mai 2014 lors des premiers travaux de rénovation du musée.

    Soutiens :

    DRAC : soutien à l'exposition, aux restaurations et au catalogue.
    Région Haute-Normandie : Soutien aux expositions (en attente)
    Terres et Mers d'Ivoire (TMI) :
    Mécénat pour le portage global du projet, en particulier sur les restaurations.
    Conférences : Michael Daeffler (CNRS) ou Éric Rieth, conservateurs des musées de la Compagnie des Indes (Port-Louis-Lorient, ou autre).
    Amys du Vieux Dieppe : Recherches en archives
    Mers et marines, cercle maritime de Dieppe : recherche en archives

    Catalogue : 84 pages, 21 x 26 cm en quadrichromie, par Pierre Ickowicz.

    Médiation :

    Programme de Visites conférences
    Ateliers pédagogiques
    Conférences : Pierre Ickowicz (La collection de maquettes ; Le Ville de Paris) ; Michael Daeffler (CNRS) ou Éric Rieth : voir soutien Terres et Mers d'Ivoire.
    GRIEME : navires de la première guerre mondiale et autres de la Manche..

  • Mini-sites > Musée de Dieppe > découvrir le Musée de Dieppe

    L'association des Amis du musée

    Le Musée de Dieppe, c'est aussi l'association de soutien des Amis du musée. Cette association regroupe sous une même bannière les Amys du Vieux Dieppe , amis du musée et les Amis de la Bibliothèque-Fonds Ancien et Local.

    Les Amis du Musée permettent de renforcer la politique d'acquisition du Château-Musée, d'organiser des expositions temporaires, d'éditer des catalogues, de publier des articles de fond dans son bulletin annuel ou encore d'organiser des manifestations de promotion.

    L’association agit aussi dans les domaines de la défense du patrimoine historique de Dieppe et de sa région (de la protection des immeubles menacés à la lutte contre les falsifications de notre histoire…).

    L'adhésion à l'association permet de s’impliquer pleinement dans la vie culturelle et historique de Dieppe. Les adhérents ont en outre l’avantage de recevoir le bulletin annuel, la gratuité de l'entrée du musée et d’être invités à l'inauguration des expositions temporaires. Elle offre aussi la possibilité d'acquérir d’anciens bulletins et publications des Amys du Vieux Dieppe.

    Renseignements :
    Amys du Vieux Dieppe
    BP 90134 76204 Dieppe Cedex